Les 33 heures 2019 de In Ludo Veritas

Ecrit par : Des jeux une fois le 18/11/2019

Bonjour chers lecteurs et lectrices.Je suis en direct, en ce jour du 10 Novembre 2019, de l'événement ludique qui anime un week-end entier le haut de Namur. Un rendez-vous que j’essaie de tenir tous les ans, et que je vous couvre pour la première fois ici.Commençons donc par vous expliquer le concept et je vous parlerai ensuite de mon aventure personnelle, une fois.Le conceptPour rappel, Maxence vous a déjà fait un reportage sur le club de jeux In Ludo Veritas, je pars donc du principe que vous connaissez légèrement le club, ou que vous allez lire son article dans la foulée.L'événement se déroule dans les locaux de l’école IATA et est gratuit. Comme son nom l’indique, les 33 heures de In Ludo Veritas, c’est 33 heures de jeux non-stop, pour les plus courageux. 33 heures de tous types de jeux, présents dans la ludothèque de in Ludo Veritas. Une Ludothèque majoritairement composée de bons gros jeux, mais aussi de quelques bons party games.Une petite partie du choix des jeuxQuelques tournois sont aussi organisés pour l’occasion. Cette année, Krosmaster et Formule D sont à l'honneur.Pendant toute la durée des 33 heures, les membres de l’association In Ludo Veritas sont présents pour vous expliquer les jeux que vous ne connaissez pas. Et ce pendant les 33 heures (admirez l’abnégation !).J’oubliais de vous dire le plus important: il y a des gâteaux, cakes, petits plats, ... qui sont en vente pour le week-end. J’imagine que les fonds vont en soutien à l’association, mais ce qui m’a surtout frappé c’est que le cake aux carottes est bien bon. Bref, de la nourriture et des jeux. Vous voulez quoi d’autre ?Mon vécu Je l’avoue d’emblée : je n’ai pas fait les 33 heures, je ne suis venu qu’une après midi. Mais c’était une après midi agréable. Je trouve qu’on est toujours accueilli assez chaleureusement dans le club. D’ailleurs, je commence à être reconnu, malgré que je ne sois pas (encore) membre. Malgré les 27 heures dans les jambes au moment de mon arrivée, les membres sont présents et disponibles. Encore une fois, chapeau à eux. J’ai déjà animé des après-midis de jeux où on s’évertue à expliquer des jeux, mais tenir le coup 33 heures c’est hard. Enfin, j’espère pour eux qu’il se sont relayés pour se reposer un peu et dormir.Bienvenu au clubPour les non-habitués, je vous préviens déjà que l’entrée n’est pas toujours facile à trouver. Arrivé à l’IATA (rue de la Montagne, une rue qui monte assez fort pour mériter son nom), il faut entrer, aller droit devant, puis face au bâtiment s'engouffrer sur un petit chemin à gauche, puis à droite et on tombe enfin sur la porte d’entrée. Je pense que trouver l’entrée est le premier jeu que vous devez jouer. Une sorte d’escape game à l’envers où il faut s’infiltrer et pas s’échapper.Ensuite on entre dans la caverne aux trésors, plein de jeux. Deux murs pleins, on a de quoi se faire plaisir. En plus, une Kallax bien mise en évidence est là avec les dernières nouveautés du club. Enfin, on se retrouve surtout comme devant le catalogue Netflix : on reste devant ces murs de jeu, pendant 20 minutes pour se choisir un jeu. Les membres du club sont présents pour nous aider à choisir et nous procurer des conseils.C’est alors que je tombe sur un jeu que j’ai déjà voulu tester plein de fois, sans jamais trouver l’occasion de me poser devant : Solenia. Certes, le choix aurait pu tomber sur un jeu plus récent, mais voilà. A peine le jeu dans nos mains, on tombe sur 2 personnes rentrant dans la pièce. Les animateurs leur proposent de se joindre à nous si on le veut bien. D’emblée on est donc dans la dynamique propre aux jeux de société selon moi : rassembler les gens autour d'une table. La salle principale étant relativement bruyante, car 3 groupes sont déjà occupés à y jouer, on se déplace dans une des classes environnantes. L’avantage d’être dans une école, c’est que les classes sont nombreuses. Il y a moyen d’éviter l’effet de foule et le mal de tête qui peut en découler quand on essaie de réfléchir à son jeu. Eviter l'effet brouhaha est vraiment un gros plus.On entame une première partie de Solenia donc, puis une deuxième. Et on finit par un 10 minutes to Kill, avant de rentrer chez nous, car il est déjà 17h15 et qu’à 18h00 les membres du club auront enfin droit à un repos bien mérité.Finir par un petit 10 minutes du kill, c'est bien !Mon bilanJe ne saurai dire si c’était un succès pour eux ou pas (niveau fréquentation, participations, recrutement, …), mais pour pour moi, c’était vraiment plaisant. Découvrir le club de cette façon est vraiment sympathique. On y rencontre facilement les gens et on profite avec plaisir des joies d’être ludistes. On se donne rendez-vous l’année prochaine, à moins qu’un empêchement me tombe dessus ce week-end là. Et qui sait, cette fois, je serai un warrior et je resterai 33 heures, une fois. Les liens utiles : Site internet du clubPage facebook du clubPage facebook de cet event (passé)C'était Jonathan pour, Des jeux une fois, en direct, légèrement différé, de In Ludo Veritas. Je vous rends l'antenne.

Source de l'article : http://desjeuxunefois.blogspot.com/2019/11/les-33-heures-2019-de-in-ludo-veritas.html

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

  • Palm Island

    Palm Island... Un jeu de cartes solo qui tient dans la paume de la main une fois?Un jeu solo... ??? Mmmhhh... Je suis intriguée, pas vous ? Je vous avoue n'avoir jamais joué à un jeu seule... Alors, verdict ??? Jeu pour 1 ou 2 joueurs, je vous présente ici la version ...

  • Essen 2019, The Preview

    Ça y est, on y est J-7 avant l'ouverture du Spiel à Essen. Vous le savez, c'est toujours une petite excitation pour moi, c'est un peu comme les enfants qui vont à Disneyland...mais avec un plus gros porte-feuille ;o)Comme chaque année, je vous ai préparé une petite liste des jeux que je ne ...

  • Bagan, un kickstarter pour un jeu belge !

    Bagan, un kickstarter pour un jeu belge ! Bagan est un jeu de société créé par Eva De Leersnyder, une ludiste qui a beaucoup voyagé. Eva avait un rêve, celui de créer son propre jeu. Cette idée lui trottait dans la tête depuis un bon moment, à la recherche de la bonne mécanique et ...

Retour à l'accueil